Quel CBD pour votre rhumatisme ?

Actualités

De nombreuses personnes continuent de souffrir de douleurs chroniques ou de pathologies inflammatoires malgré tous les soins proposés comme solution à leurs maux. Le cannabidiol peut être une alternative efficace pour traiter les souffrances physiques. Si vous avez longtemps hésité à faire le choix du CBD contre les douleurs, il est maintenant temps de l’essayer pour tester ses effets.

Le CBD : un remède efficace contre la douleur

L’usage du CBD contre les douleurs neuropathiques  permet de réconforter les patients en optant pour une alternative naturelle et efficace. Cette solution est particulièrement adaptée aux personnes souffrant de douleurs chroniques ou de toute douleur persistante.

Cannabidiol et douleur

Les solutions classiques de la médecine dans le traitement de la douleur sont perçues par certains patients comme peu efficaces, notamment quand celle-ci devient chronique. L’utilisation excessive de la cortisone et des analgésiques deviennent inadaptée aux différents cas à cause du risque d’effets secondaires.

Les malades souffrant de douleurs chroniques sont de plus en plus nombreux à opter pour une nouvelle approche thérapeutique consistant à utiliser le CBD contre la douleur. La thérapie consiste en l’administration de substances actives CBD avec une posologie adaptée à la douleur précise dont souffre le patient. L’utilisation du cannabis comme antidouleur a d’ailleurs commencé officiellement au XIXe siècle avec les essais du docteur irlandais O'Shaughnessy.

Comment fonctionne le CBD contre la douleur ?

Le CBD est un antioxydante qui permet de traiter les symptômes des inflammations, notamment les douleurs menstruelles. Cette molécule est un parfait substitut à la drogue dont certains malades ne peuvent se passer à cause de fortes douleurs chroniques. Le cannabidiol est en effet non toxique, non addictif et a très peu d’effets secondaires.

Il existe deux types de récepteurs cannabinoïdes : les CB1 dans le cerveau et les CB2 dans le système immunitaire. Le tétrahydrocannabidiol, élément intoxicant ou psychoactif du chanvre, s’attache au récepteur CB1 dans le système nerveux central pour développer son activité. Par contre, le cannabidiol ne se lie pas directement au récepteur CB1 et n’a donc pas d’effet psychoactif. Il empêche la liaison d’autres substances et donc l’activation du récepteur CB1, jouant ainsi un rôle de protection.

Le cannabidiol possède des propriétés anti-inflammatoires, antiépileptiques et anti-schizophréniques sans les effets secondaires notables connus des psychotropes. Le CBD a de grandes propriétés antioxydantes et développe des mécanismes d’action antidouleur. Ses vertus thérapeutiques rencontrent de plus en plus de succès et commencent à s’imposer comme de véritables atouts de la médecine complémentaire.

Comment prendre du CBD contre la douleur ?

L’application de l’huile de CBD permet d’atténuer plus rapidement la douleur, car elle peut contourner le système digestif et aller directement dans les cellules. De plus, elle est pratique et facile à doser.

Il est recommandé de prendre le CBD antidouleur par voie sublinguale en la conservant sous la langue pendant au moins une minute avant de l’avaler. Les membranes muqueuses de la bouche peuvent ainsi l’absorber, évitant le métabolisme dans le foie et le système digestif. Cela lui permet de passer dans le sang en très peu de temps.

Le CBD contre les douleurs chroniques est à prendre entre 2,5 et 20 mg par voie orale. Les baumes au CBD s’appliquent en général directement sur la partie du corps douloureuse pour soulager cette zone, mais les effets tardent quand le produit est absorbé par la peau.


Partager ce contenu