M2J, C’est quoi ?

M2J est un site basé uniquement sur le net; Et qui est spécialiste dans la vente de cbd et produits dérivés du chanvre. L’entreprise a vu le jour en Août 2019, A Lille. Les locaux se trouve donc basés dans la ville de Lille; Mais il existe également un centre d’archives basé a Vanves en région parisienne.

Ne proposant a la base qu’une faible gamme de produits; M2J a vite su conquérir grâce a sa politique commerciale basé sur l’accessibilité a tous. Une gamme de produits généralement moins cher que c’est concurrent; Mais également des gammes plus qualitative et donc en conséquence plus cher qui permettent a tous de s’y retrouver.

Cependant la marque ne souhaite pas s’arrêter la; Et souhaite désormais élargir son influence au secteur physique. Ainsi que faire de M2J une marque référentiel dans le domaine du CBD en ouvrant donc un magasin.

Le savoir de M2J :

M2J produit, transforme et commercialise des produits contenant du CBD. ( cannabidiol ) Tous nos produits ont cultivés et transformés uniquement avec des produits naturels.

Nos Huiles cbd ne contiennent que de l’Huile de chanvre et Cristaux de CBD. Elles délivreront donc tout les bienfaits que peut procurer cette extraction.

Les cristaux cbd s’obtiennent a partir de fleur de chanvre, et ils contiennent uniquement du CBD (99%). Les Fleurs sont cultivés a partir d’engrais organique et respecte un certain processus de culture. Elles contiennent donc un pourcentage de CBD de 5 a 10%; Et contiennent des traces de THC au taux maximum de 0,19%.

Et nos terpènes, obtenus a partir d’extraction de plantes , fleurs et fruits. Nous vous garantissons donc une qualité et une conservation des arômes exceptionnel.

Que signifie la marque M2J

La marque M2J signifie, Jacques-Joseph Moreau.

Nous avons donc voulu faire honneur a ce médecin et psychiatre français; A la base de l’avancé des recherches sur le chanvre.

Qui est Jacques Joseph Moreau ?

Jacques-Joseph Moreau est un médecin mais également un psychiatre français né le 3 juin 1804 à Montrésor et mort le 26 juin 1884 à Paris. Il fait ses études de médecine à Tours, où il est notamment l’élève de Pierre Bretonneau

En 1826 il poursuit donc sa formation à Paris où il est interne à la maison royale de Charenton. En 1830, il soutient sa thèse “De l’influence du physique relativement aux désordres des facultés intellectuelles”. À la suite d’un voyage de plusieurs années en Orient il découvre les effets du Chanvre Indien et les étudie pour étayer sa conception de la folie qu’il compare comme un délire. Vers 1840 il ingère donc du “Haschisch”ramené du Caire pour en décrire les effets psychotropes. Pour lui, il représente un moyen unique d’exploration du psychisme humain.

Il est l’un des premiers médecins à avoir pratiqué un travail systématique sur l’activité des drogues sur le système nerveux centrale et avoir classé, analysé et enregistré ses observations. Moreau est le créateur du club des Haschischins, et cofondateur des revues médico-psychologique. Il publie en 1845 un livre intitulé “Du haschisch et de l’aliénation mentale”.

Un peu plus d’infos

Plusieurs drogues comme le haschich et l’opium sont de plus en plus connues en Europe à partir du début du 19e siècle. Pendant cette période, le docteur Morau spécialisé dans l’aliénation, étudie les effets du haschich en en consommant régulièrement. Moreau de Tours étudie ce produit au gré de ses voyages entre 1837 et 1840 en Égypte, en Syrie, et en Asie Mineure. De retour en France, il continue à l’expérimenter sur lui-même. Et publie, en 1845, un ouvrage intitulé Du haschich et de l’aliénation mentale; Dans lequel il établit une équivalence entre rêve, délire et hallucination haschichines. Cet ouvrage est le premier réalisé par un scientifique au sujet d’une drogue.

Le docteur Moreau de Tours initie Théophile Gautier pendant cette même période à la consommation du haschich. Gautier raconte d’ailleurs ses premières expériences dans un feuilleton daté de  intitulé « Le Haschich », il y décrit les effets de cette drogue en trois phases : l’hyperesthésie des sensations, en particulier auditives, la dilatation du temps, et enfin pour finir l’apparition de figures grotesques

Le club des Haschischins :

Le club des Hashischins est un groupe voué à l’étude et l’expérimentation de drogues, et particulièrement du haschisch. Ce club, fondé en 1844 par le Dr. Moreau est resté actif jusqu’en 1849.

Ainsi, les séances mensuelles ont lieu à l’hôtel Pimodan sur l’île St Louis, et de nombreux scientifiques, hommes de lettres et artiste français de cette époque tels que Baudelaire, Gautier, Delacroix, Flaubert y ont participé. 

Théophile Gautier est un des premiers poètes à participer aux séances d’expérience des drogues, il écrira donc plus tard un ouvrage, se nommant Le Club des haschichins, consacré à cette organisation. Il est précédé de la publication d’un article sur ce sujet en février 1846 dans la Revue des Deux Mondes expliquant le contenu et le contexte des expériences menées au club des haschichins.